Le CFR

Association

Statuts de l'association










































Règlement Intérieur










AG 2021 : regard sur l'exercice 2019 / 2020





RAPPORT MORAL

Le rapport moral rédigé pour l'Assemblée Générale de 2014 faisait référence au fait qu'affirmer la singularité de nos maisons, de la pédagogie de l'alternance plaçant au cœur du dispositif le triptyque jeunes, familles, maîtres de stage, d'apprentissage et employeurs serait le défi de demain…Nous y sommes !

Le titre de nos travaux en est la preuve :



"Quand le savoir-faire des MFR se labellise"



Tout commence par une loi promulguée le 05 septembre 2018 relative à la liberté de choisir son avenir professionnel qui vient profondément impacter le monde de la formation. Elle prévoit qu’à compter du 1er janvier 2021, pour accéder aux financements publics ou mutualisés, les prestataires de formation professionnelle, de bilan de compétences et de validation d’acquis d’expériences ainsi que les centres de formation d’apprentis devront faire l’objet d’une certification unique délivrée par un organisme certificateur accrédité par le Comité français d’accréditation sur les bases d’un référentiel national unique.

La crise sanitaire sans précédent que nous traversons a permis une souplesse dans les délais imposés par la loi c'est pourquoi pour notre part, nous avons vécu le pré-audit de certification ce mois-ci et vivrons l'audit en mars.

Dans ce paysage régulé par une certification unique du nom de certification qualité Qualiopi, il est essentiel pour les MFR de se démarquer. C'est pourquoi sous l'impulsion de notre Union Nationale, le mouvement s'engage en parallèle dans une démarche de labellisation -RSO- Responsabilité Sociétale des Organisations visant à intégrer les enjeux du développement durable à moyen et long terme. Cette labellisation a pour nom Lucie 26000, l'audit permettant d'y accéder aura lieu en juin de cette année.

Chacun sait que le monde évolue, les attentes des citoyens aussi, les entreprises ou organismes sont obligés de s'adapter. Ils doivent créer du sens, avoir des valeurs et remplir leurs missions en adoptant un modèle socio-économique positif pour les hommes et leurs territoires ; c'est en bien des points ce que nous appliquons déjà au quotidien et ce depuis de nombreuses années. A nous de formaliser, d'apporter la preuve tangible de ce savoir-faire.

L’enjeu du label est de faire reconnaitre nos spécificités en termes de gouvernance associative, de pédagogie, d’ambition éducative et de vision du développement des territoires. Il permet donc à la fois de répondre aux obligations légales et de promouvoir notre identité MFR centrée de tout temps sur l'humain, l'économique et l'environnemental.

De ce fait, il me semble primordial que nous continuions collectivement à œuvrer pour cette maison dans laquelle nous avons tous choisi de nous investir, les uns en y travaillant, les autres en donnant de leur temps. Je souligne d'ailleurs la complexité de la tâche pour tous mais plus encore pour les salariés de la structure qui ont dû faire preuve d'adaptabilité dans le contexte sanitaire et économique que l'on connait.

Je remercie d'ailleurs l'ensemble de l'équipe salariée pour sa constance, la qualité organisationnelle mais aussi pédagogique qu'elle déploie au quotidien auprès des apprenants et plus encore dans les moments les plus cruciaux de ces deux dernières années.

Je remercie également toutes les personnes qui ont fait le choix de venir se former à la MFR-CFR de Gugnécourt. Je leur souhaite un parcours riche d'enseignements et d'épanouissement tant personnels que professionnels.

Je voudrais aussi adresser ma profonde gratitude envers les membres du Conseil d'Administration de la maison qui font preuve d'une assiduité sans faille même lors de nos travaux menés à distance et d'une créativité permettant sans cesse de nous renouveler sans oublier les parents cette année au nombre de 7 qui ont émis le souhait de nous rejoindre. Ils constituent toutes et tous un soutien incontestable dans ma fonction de présidente de la structure.

Enfin, j'adresse une reconnaissance sans borne au directeur, Michel LAMBERT qui, quoi qu'il advienne, sait par son optimisme constant, nous faire toujours entrevoir un coin de ciel bleu.

Je conclurai donc en lançant ce défi, la structure n'ayant de cesse que de vouloir s'adapter, évoluer dans ce paysage rural en pleine mutation :



DEVENONS L'ORGANISATION DONT LE TERRITOIRE A BESOIN !

RAPPORT d’ACTIVITES

 

Jeunesse et ruralité, des ambitions à partager : tel était le thème de notre AG en 2020.

 

Nous étions loin d’imaginer ce à quoi nous allions être confrontés sur cette année 2019 2020, non sans impact pour notre jeunesse et notre implantation sur le territoire rural, lorsque notre association a posé ce thème et fil conducteur sur l’année scolaire écoulée.

Nous qui avons à cœur d’inscrire l’alternance dans une continuité pédagogique, nous avons été servis.

Nous qui véhiculons les valeurs de l’alternance comme constructrice de soi, de ses capacités à faire, de ses compétences, l’année nous a mis à l’épreuve des ruptures temporelles, spatiales, des ruptures de relations de proximité, d’accompagnement.

Pour autant, nous avons mis toute notre énergie dans une année déjà sensible à poursuivre cette mise en œuvre de l’alternance tant et temps que faire se peut pour permettre, dans une nation stoppée, de poursuivre cette marche vers un avenir indécis, incertain mais néanmoins à dessiner pour soi, à dessiner pour la société que nous voulons pour demain.

Il faut que jeunesse se fasse dit on ! Nous avons tenté de faire qu’elle ne se défasse pas, qu’elle ne se lasse pas de ces temps différés, éloignés, séparés, isolés. Nous avons fait en sorte qu’elle se dépasse.

Mais ce fut un défi collectif et permanent que de maintenir cette dynamique, avec ses déboires et ses réussites !

Parce que c’est avant tout notre ADN que de Cultiver les Réussites.

Ainsi, dans cette année si particulière traduite par du manque de liens sociaux et par tant de situations surréalistes à notre époque, nous avons choisi de vous relater l’année scolaire 2019 / 2020, coupée de presqu’un trimestre, de manière moins dense cette assemblée générale étant conduite en visio-conférences et sous forme d’albums photos pour mettre de la couleur et de la vie quand celle-ci semble s’arrêter.

 

UN PREMIER SEMESTRE EMPLI DE SITUATIONS D’ALTERNANCE

 

Ancrage terrain dès l’entrée en formation :

 

Pour bien démarrer l’année, chaque classe de 2nde, 1ère et Terminale du Bac Pro CGEA est partie en visite : découverte en seconde avec visite d’un GAEC et sortie pâturage des betteraves, préparation au diagnostic de parcelles pour les 1ère Bac Pro, visite fil rouge pour les Terminales sur la durabilité et l’économie d’un GAEC. Du grain à moudre pour les prochaines semaines de formations et s’appuyer sur les observations de terrain… Merci au GAEC de la Goulle, au GAEC des Roses et à la Chambre d’Agriculture pour nous avoir accueillis lors de ces visites.

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Agir en équipe sur le terrain dans le cadre de la formation en centre :

 

Les stagiaires de la formation DEAES ont mis en place une animation pour s'approprier la méthodologie de projet et les axes autour de l'animation, notamment la définition des objectifs en fonction des besoins du public.

 

Elles ont ainsi pu, après la rencontre des professionnels et du public, le recensement de leurs envies, proposer une activité. Cette activité encadrée par l’équipe éducative a cependant été gérée en grande partie et en autonomie par le groupe sur le terrain.

 

Ce fut ainsi un temps de rencontre convivial qui a permis aux résidents de partager leurs souvenirs et révéler des talents cachés de danseur, chanteur, ou encore magicien. Pour les stagiaires, cela a favorisé la mise en œuvre d’un projet en équipe et la mise en œuvre des gestes professionnels renforçant ainsi encore plus la pédagogie de l’alternance MFR.

 

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Les étudiants en situation de travail d’équipe de communication :

Traditionnellement, les BTSA ACSE 2 conduisent à l’automne leur Projets d’Initiative et de Communication. Ils ont choisi cette année les 2 thèmes suivants :

*la place des femmes en agriculture,

*la préservation de l’environnement et les déchets jetés en nature et parcelles agricoles.

Deux thèmes qui ont sensibilisé le public et n’ont pas laissé indifférents ; retour en images :

Conférence Débat sur la place des femmes en agriculture

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Sensibilisation à l’environnement et ramassage des déchetsZone de Texte:  Zone de Texte:   sur parcelles agricoles

 

       
  Zone de Texte:
    Zone de Texte:
 

 

La MFR – CFR de Gugnécourt partenaire de Festi Bio à Docelles :

 

Les BTS de la MFR ont participé à cet évènement en animant des espaces de sensibilisation et présentant les versants de leur formation amenant à la réflexion sur le développement durable : la question de la durabilité justement dans les différentes activités, les enjeux actuels, les astuces pour faire soi-même et à partir de produits naturels,

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les étudiants ont participé aux « Mardis du Futur » du Conseil Départemental 88 :

 

Dans le cadre de la concertation lancée par le Conseil Départemental des Vosges en 2019 – 2020, nous avons pu participer en tant qu’association, que structure présente sur les territoires et comme établissement de formations. Ainsi, nos apprenants ont été présents à plusieurs de ces soirées thématiques comme par exemple celle consacrée à la jeunesse. Les représentants de la MFR ont eu plaisir à suivre la quasi-totalité des ateliers mis en œuvre pour dessiner ensemble Les Vosges 2030.

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


S’investir dans une action professionnelle au service de ses pairs :

 

En février 2020, la classe de BTS Economie Sociale et Familiale 1ère année a organisé un forum emploi au sein de la MFR-CFR de Gugnécourt. Cette action avait pour objectif d’accompagner les apprenants dans la construction de leur parcours grâce à des échanges avec des professionnels venus de différents secteurs d’activités (santé, social, éducatif, animation, environnement…). Un atelier rédaction CV et lettre de motivation a été proposé. Les classes de BTSA Développement et Animation des Territoires Ruraux, de BTS Economie Sociale et Familiale et de Diplôme d’Etat Accompagnant Educatif et Social ont ainsi pu bénéficier des différents ateliers.

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

Sensibiliser sur les enjeux liés au développement durable

 

Afin de faire prendre conscience de l’importance de faire changer les comportements et de réaliser des économies en matière de gestion de l’alimentation, de l’énergie et de l’eau, un temps fort « Développement durable » a été organisé en décembre 2019.

Toutes les classes présentes ont participé à ce temps fort animé par les BTS 1ère année ESF (Economie Sociale Familiale) autour de trois ateliers :

- Atelier 1 : Gaspillage alimentaire et compost

- Atelier 2 : Sensibilisation gaspillage énergie et eau

- Atelier 3 : Sensibilisation déchets dans la nature

Découvrez en images ce moment formidablement bien animé ! Bravo aux BTS ESF et à tous les participants qui ont pleinement vécu les ateliers proposés.

 

 

 

 

 


 


Vivre des challenges ou concours en situation professionnelle :

 

Les 2nde Productions et les BTSA ACSE 1 ont participé en novembre comme il est de tradition au concours de jugement de bétail cantonal organisé par les Jeunes Agriculteurs du canton de Rambervillers. De véritables compétences techniques sont mises en œuvre par nos élèves et étudiants à cette occasion : observation de l’animal, pointage et jugement sur la morphologie des animaux reproducteurs. Une découverte pour les uns, une confirmation pour d’autres qui bénéficient déjà d’une expérience en la matière. Ici c’est le regard observateur qui est en jeu plus que le geste professionnel.

 

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


A cette occasion, Baptiste (2nde Pro) et Charles (BTSA ACSE 1) se sont qualifiés pour le concours départemental. Charles est d’ailleurs allé jusqu’au concours national. Félicitations à eux.

 


 

Poursuivre l’ouverture aux autres, l’ouverture au monde :

 

Les BTS 2 se sont déplacés fin novembre 2019 au rassemblement des MFR du Grand Est dans le cadre d’une dizaine d’ateliers d’ouverture à l’autre et ont d’ailleurs contribué à l’animation d’ateliers : l’approche gastronomique d’autres contrées de notre monde et la sensibilisation sur un projet de solidarité internationale et les étapes à franchir pour aboutir. Ils étaient plus de 350 apprenants des MFR du Grand Est à Vigneulles. Une belle journée de convivialité et d’échanges réciproques de savoirs.

 

 
 
 

 

 

 

 

 


La dernière ouverture par la mobilité avant une nouvelle ère ?

 

 

 

 

L’année scolaire passée fut, encore, l’occasion de permettre la mobilité européenne pour les jeunes de Terminale Bac Pro de la MFR. Tout est dit de l’ampleur, de la diversité, de l’engagement de l’Europe dans cette dynamique.

 

Un maintien de stage découverte d’autres productions dans le Jura :

 

C’est pour la 3ème année consécutive que nos 2nde pros sont allés en stage Autre Région dans le Jura (et la Côte d’Or voisine). Quatre d’entre eux étaient en zone AOP Comté, d’autres dans des systèmes plus classiques ou en élevage équin de Comtois bien sûr.

L’objectif fut de comparer les systèmes, découvrir d’autres pratiques, sortir du rayon géographique parfois restreint des deux premiers stages de l’année… Rations, étude de stage et diaporama de compte-rendu ont été élaborés ensuite pour valoriser tout cela et présenté à l’occasion de réunion de parents. De la matière donc pour travailler à distance avant le confinement !

Zone de Texte:  Zone de Texte:  Merci à tous les maîtres de stage de les avoir accueillis à bras ouverts dans leur famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ET PUIS IL Y EUT…

 


 

…LE CONFINEMENT

 

Ce lundi 16 mars, date et période particulière : ce lundi, après une réunion d'équipe pour caler la continuité pédagogique lors d’une réunion durant laquelle la distance était posée ! Le temps pour l’équipe d’organiser…la continuité pédagogique pour les apprenants de la MFR, le télétravail et de fermer temporairement sans en connaître le terme, l’établissement pour cause sanitaire…mondiale.

Le temps aussi de partager dans les mêmes conditions le repas dans une maison…vide avant de regagner nos domiciles pour mettre en œuvre les enseignements à distance.

 

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cela a marqué alors l’essor de nouveaux fonctionnements, de nouvelles modalités pédagogiques, mais sur la base et durant toute la période de confinement soit deux mois, d’un planning suivi pour chaque classe, semaine après semaine. Nous voulons saluer les apprenants qui ont suivi nos préconisations, nos mises en œuvre pédagogiques, saluer le travail des familles qui ont soutenu leurs enfants dans cette situation inédite, saluer le travail de l’équipe pédagogique réactive, imaginative et engagée dans ce nouveau défi multiple.

 

 

 

 


 

Illustrations de cette période sensible :

 

Informations communiquées aux apprenants dès les premiers jours :

 

       
  Zone de Texte:
 
    Zone de Texte:
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Première réunion d’équipe en visioconférence :

 

Réunion Télétravail toute la matinée en équipe quasi complète hormis quelques difficultés de réseau pour quelques-uns d'entre nous : Nous avons fait le bilan de cette 1ère semaine passée et organisé celle en cours.

Cours envoyés, visioconférences organisées et planifiées, vidéo enregistrées, exercices préparés... La semaine est prête !

*Aux jeunes et adultes en formation, bravo pour votre réactivité,

*Attention à ne pas décrocher pour certaines ou certains, les semaines de formation au CFR virtuel sont de vraies semaines de formation,

*Du soutien est possible, sollicitez vos responsables de promos qui font le lien, mais ne manquez rien, ce serait préjudiciable. Allez courage et n'hésitez pas à nous envoyer une photo de votre situation télétravail, nous diffuserons. *Prenez soin de vous.

Zone de Texte:   

 

 

 

 

 

 


Zone de Texte:   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi, les plannings d’activité ont été maintenus à la semaine et les apprenants ont poursuivi l’année : un ordinateur, une connexion internet et c’est parti ! Des difficultés ont cependant pu surgir comme certains problèmes d’accès aux outils dans les familles ou l’accès à la connexion.

Les activités initialement prévues à la MFR ont été conduites à distance avec une adaptation remarquable de la part des apprenants et de l’équipe : des cours et un accompagnement individualisé par téléphone, des visioconférences interactives et suivies, des envois de travaux, des travaux interactifs à distance…

Même des enseignements plus spécifiques entrent dans ce panel de réactivité et d’imagination (sciences, sport, travaux pratiques...).

 

Mises en place de formes divers et variées d’enseignements et d’activités à distance :

 

Cours en visioconférences et documents partagés

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 
  Zone de Texte:

 

Différents outils et variété des séquences :

 

 

 

 
  Zone de Texte:
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Situations de travail à la Maison :

Comment réviser en alliant l’utile à l’agréable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


                                                                                             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


FORMATION CONTINUE : AUTRE DOMAINE STRATEGIQUE

 

Le DEJEPS en partenariat

 

Cette année 2020, nous avons pu, après agrément obtenu auprès de la DRDJSCS, ouvrir en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement des Vosges, le DEJEPS –Diplôme d’Etat d’Education Populaire, de la Jeunesse et des Sports-, Spécialité « Animation socio-éducative ou culturelle », mention "Développement de projets, territoires et réseaux ».

 

Cette formation de niveau 5 (nomenclature européenne), qualifie dans les domaines de :

- la conception et la mise en place de projets,

- l’animation de territoire,

- la coordination d'activité socio-culturelle,

- la gestion d'une structure et de son équipe.


Elle permet de se positionner sur des postes de coordinateurs de projets et d'activités, d’animateurs de réseaux, de responsables de service socio-culturel, d'adjoints de direction, de responsables d'équipe pédagogique, de chargés de développement…

 

Ce dispositif, ouvert en janvier 2020 avec 8 personnes dont 4 stagiaires et 4 apprentis, va se dérouler jusque septembre 2021. Il est assuré à égale répartition de charges par les équipes des 2 structures partenariales et suivis conjointement par les deux associations grâce à un comité de suivi et un comité de pilotage. Nous pourrons vous présenter davantage de résultats lors de notre prochaine AG.

 

Le DEAES dispositif auprès de demandeurs d’emploi

 

Après avoir répondu à un appel d’offres de la Région Grand Est évoqué lors de nos derniers travaux, nous avons pu engager le parcours DEAES à REMIREMONT auprès de demandeurs d’emplois. Ce dispositif s’est déroulé dans les locaux de l’Association GACI et sur la base de notre équipe en place, c’est dire l’énergie déployée collectivement pour assumer l’ensemble des formations du CFR. L’ensemble de l’équipe s’est fortement mobilisé pour toutes ces missions dans une année où la rigueur était de règle compte-tenu des événements supportés auparavant et d’autant plus prégnant avec la crise sanitaire.

 

IMPACTS de la SITUATION de la MFR et de la CRISE SANITAIRE

 

 

Chaque année voit son petit nombre d’apprenants décrocher à notre grand regret malgré la débauche d’énergie produites par l’équipe (entretiens avec l’apprenant, avec son financeur parent ou autres employeurs, assurance d’un avenir structuré pour l’apprenant sortant…). En Juin 2020, nous avons eu à déplorer, du fait de la crise sanitaire majoritairement ou renforcée par celle-ci, des décrochages dans quelques classes de 1ère année BTS : pour un d’entre eux, c’est le contrat de travail proposé sur le lieu de stage qui a provoqué le départ pendant le confinement. Pour d’autres, le confinement et l’éloignement géographique n’ont fait qu’ajouter au projet de formation fragile et engendré un départ en fin d’année ou une non inscription en 2ème année. Nous osons dire que le confinement et la distance amplifient le décrochage mais ne le provoque pas majoritairement.

 

Si nous avons pu conduire à distance les formations longues, les dispositifs courts ont, eux, été annulés du fait du confinement ; ils ont engendré une perte d’activités de 7 jours de Formation Continue et donc de chiffre d’affaires comme évoqué par ailleurs.

 

Nous l’avions déjà évoqué par ailleurs et l’an passé mais l’ensemble de l’activité étant insuffisant, l’association a pris ses responsabilités et n’a pas renouvelé des postes en partance (équipe pédagogique) ou dû supprimer à l’automne 2019 un poste mi-temps chargé d’accueil. En effet l’été 2019 a vu l’annulation d’un groupe traditionnellement accueilli en août.

La crise sanitaire n’a fait qu’ajouter à cette difficulté et a vu la non commande d’accueil d’été de ce même groupe qui cependant, reste en contact avec nous. Cela est prometteur pour l’avenir.

L’AIFD s’est vue contrainte d’annuler l’ALSH de printemps. Cependant, nous avons pu ensemble et dans le respect des mesures sanitaires qui s’imposaient aux structures, accueillir celui d’été avec un nombre intéressant de journées déployées :

ALSH sur l’ensemble de l’année scolaire : 1563 journées accueil (soit – 300 par rapport à l’année précédente) dont 1311 pour l’été. Une session, celle des vacances de printemps, a été annulée.

L’AIFD gère également le Centre de Loisirs Périscolaires qui a été arrêté bien évidemment de mars à mai mais qui a néanmoins généré 3397 journées accueil (soit une perte de 300 journées par rapport à l’année précédente.

Le BAFA au profit des jeunes de 1ère SAPAT a pu lui se dérouler pour une trentaine de jeunes, en immersion de ce fait pour l’entrée en Terminale l’année suivante.

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voilà le bouclage d’une année avec une équipe de salariés pleinement investie que je tiens, en tant que directeur, à remercier chaleureusement, pour son engagement et sa détermination au profit des apprenants dans leur parcours.

 

Je souhaite par ces mots exprimer également, à l’aube du rapport d’activités associatives, toute ma reconnaissance aux bénévoles de l’association qui interviennent, agissent sans compter et avec totale abnégation pour l’ensemble des adhérents et n’hésitent pas à venir en appui de l’équipe salariée. Tout cela orchestré magnifiquement par Delphine OUGER aux valeurs humaines sans conteste. MERCI.

 

 RAPPORT D'ACTIVITES ASSOCIATIVES

L'année 2019/2020 est venue bouleverser le quotidien à l'échelle planétaire. La MFR a bien sûr dû s'adapter et les travaux associatifs se sont poursuivis en visioconférence sur une grande partie de l'année scolaire ceci grâce à la mise à disposition gratuite de liens par notre Union Nationale. Cela a permis aux commissions de poursuivre les travaux qui sont annuellement traités mais aussi de valider les travaux d'élaboration des plans de continuité et de reprise qu'il a fallu rédiger et mettre en place suite à la pandémie qui sévit encore actuellement mais qui ont fort heureusement permis à la maison d'assurer son rôle de formation et d'encadrement des jeunes sans que ceux-ci aient à pâtir de la situation sanitaire.
Notre CA s'est étoffé de deux nouvelles recrues administratrices élues lors de notre 30ème AG qui ont d'emblée intégré une des cinq commissions existantes. Il est également à souligner la présence de salariés dans ces commissions ce qui enrichit les débats par la diversité des points de vue. Je les remercie très sincèrement de participer ainsi à la quasi-totalité des travaux.

COMMISSION FINANCES

Les travaux de la commission Finances vous ont été présentés à travers le rapport financier. Je tiens cependant à souligner que deux autres groupes de travail sont complémentaires de cette commission. Il s'agit de la cellule recouvrement et du groupe trésorerie.
A noter le travail conséquent de la commission autour d'un projet intitulé "projet MIL".
Ce projet totalement inédit dans son concept, a vu le jour sous l'impulsion de notre trésorier. Présenté lors du CA du 24 février 2020, il a été massivement et unanimement validé par les membres présents à plus de 80%.
Il se devait de répondre à une triple problématique :
Celles de consolider la structure, de diminuer les coûts de scolarité et de pensions pour les familles afin de rendre la formation accessible au plus grand nombre, donnant ainsi tout son sens à la notion de gouvernance associative responsable telle que le prévoit la RSO et enfin de renforcer l'équipe salariée.
La commission a également étudié les recours possibles en termes d'aides financières et de prêts notamment suite à l'impact lié à la COVID.
Cette commission est en relation étroite avec la commission Personnel de par les sujets traités.

COMMISSION BATIMENTS

Depuis plusieurs années déjà, des dossiers d'investissements auprès de la Région Grand Est via notre Fédération Régionale sont réfléchis et déposés courant septembre. Le dernier en date nous a permis la réfection des volets et fenêtres de l'ensemble du bâtiment principal qui est notamment celui de l'hébergement, de l'administration et des bureaux formateurs. Le confort des usagers s'en est trouvé rapidement amélioré et des économies d'énergie devraient être constatées.
Des investissements en cuisine ont également été effectués rendant plus ergonomiques certains postes de travail.
Dans le cadre de l'Agenda d'Accessibilité Programmée (ADAP), une place de parking pour personne à mobilité réduite a été réalisée au cours d'un chantier administrateur fin août 2019

COMMISSION FORMATION COMMUNICATION RECRUTEMENT

Les réflexions annuelles qui portent sur nos PO se sont adaptées au contexte sanitaire. La journée PO dite officielle parce que la date est celle définie par E-Pôle Sup a pu se dérouler en présentiel puisque les contraintes dues à la situation sanitaire se sont imposées juste après ce qui a impacté les dates qui ont suivi avec une adaptation nécessaire et de ce fait un formidable travail de visite virtuelle de nos locaux ou encore de présentation de nos formations de la part des salariés.
La commission a bien sûr travaillé sur la création de flyers selon les nouveautés de la maison (nouvelle politique tarifaire, Bac pro TCV…). A noter que le flyer sur l'ouverture du DEJEPS a été communément conçu par les salariés responsables du cycle de la MFR et de la FOL.
Une nouvelle commission a été créée

COMMISSION RSO

La MFR-CFR étant engagée dans une double démarche de certification et de labellisation travaille d'arrache-pied afin de répondre au mieux aux exigences de cette double certification.
Cette commission sera pérenne puisque l'audit se fera tous les trois ans.
Les différentes sessions organisées y compris par nos instances fédératives nous ont permises de nous approprier le cahier des charges et d'appréhender au mieux ce travail conséquent mais encore une fois conduit communément avec l'équipe salariée ce qui donne tout son sens à notre fonctionnement associatif.
Chaque commission a à sa tête un responsable qui rend compte au Conseil d'Administration des travaux ainsi menés. Il est important dans ma vie de présidente d'avoir le soutien résultant de l'implication de l'ensemble des membres du Conseil mais aussi de permettre la montée en compétence de ceux qui le veulent afin d'assurer la continuité, la pérennité du système et son renouvellement le cas échéant.
Enfin, il est une action que je n'attribuerai à aucune commission ou du moins à l'ensemble des six tant elle tient à cœur chacun d'entre nous : c'est le projet CFR-Territoire ayant pour vocation d’offrir une plateforme de formation moderne et accessible, un hébergement adapté et une restauration rénovée.
Ce projet, inscrit dans le projet de territoire de la CCB2V a fait l’objet d’une écriture conjointe d’une fiche action. Cela demande cependant à repréciser qui peut être le porteur d’un tel projet. Il est toutefois très important pour nous d'avoir obtenu le soutien du Conseil Départemental. En effet, nous avons été reçu fin d'année 2019 par le Président VANNSON et M PARMENTIER, Directeur Général des Services. Ce projet a retenu toute leur attention parce qu'en totale adéquation avec les actions menées en faveur des jeunes en milieu rural.
En début d'année 2020, nous avons donc complété la démarche par une étude du CAUE du dit projet.
Quel aboutissement ce serait pour notre maison de voir la structure évoluer vers ce que nous pourrions appeler "Université Rurale" et réussir la double mission de poursuivre celle pour laquelle nous sommes nés à savoir étendre l'offre de formation en adéquation avec les besoins locaux régionaux et en cohérence avec les autres maisons de notre région Grand Est, et celle du service rendu à la population et au territoire d'implantation pouvant ainsi nous rendre visible en tant que tiers-lieu.
 


EXPOSE d’ORIENTATIONS AG FEVRIER 2021

 

Les écrits pour une Assemblée Générale font toujours forcément l'objet d'une réflexion en amont qui débute par la recherche du thème puis du titre enfin, la rédaction les écrits en rapport avec le fil conducteur ainsi défini. Parallèlement et ce depuis un moment, je me posais la question de comment réinvestir le premier volet du projet associatif 2013/2018 présenté lors de l'AG 2013. 

Les temps de formation et d'informations organisés par nos instances fédératives au sujet de la labellisation RSO Lucie 26000 m'ont apporté la réponse.

En effet, le thème cette année de notre AG portant sur la double démarche dans laquelle nous sommes engagés amenait ma réflexion à vouloir associer le projet associatif basé sur les statuts des MFR au nombre de trois et les six engagements déclinés en 19 principes d'actions de la RSO.

Nous avons alors en bureau débuté les travaux par le bilan des actions engagées ou à engager de notre projet associatif 2013/2018 puis relier les engagements à chacun des 3 statuts.

Chacun des engagements s'est vu attribuer les principes d'actions y afférents en correspondance avec le statut concerné.

Enfin, les membres du Bureau par un brainstorming ont décliné notre vision pour la MFR-CFR à 5 ans.

Dans les pages qui suivent, vous trouverez le fruit de nos travaux tel qu'expliqué ci-dessus, constituant ainsi l'exposé d'orientations au préalable présenté et validé par le CA en date du 01/02/2021.

Vous trouverez le terme de "Qualiopi" associé à certains principes d'actions parce que la certification fait partie intégrante de la labellisation.

 




Il va sans dire que je suis très fière du travail collectif autour de la certification et labellisation mais aussi d'avoir pu enclencher l'écriture du 2ème volet de notre projet associatif 2021/2025 qui vous sera présenté lors de l'Assemblée Générale de l'an prochain.

J'aimerais ponctuer nos travaux comme à l'habitude par une citation, celle-ci étant de Jules VERNE (1828-1905)

 

" C'est à force de répandre le bon grain

qu'une semence finit par tomber dans un sillon fertile."

 


 

Association de la Maison Familiale Rurale, CFR de Gugnecourt 


La MFR - CFR de Gugnécourt est administré par un Conseil d’Administration composé de 19 membres. Le bureau et le CA se réunissent environ 6 fois en cours d’année scolaire.

Cinq commissions travaillent en amont des réunions sur des projets ou dossiers en cours.



Les membres sont des parents et anciens parents d’élèves, des anciens élèves, des maîtres de stage. Des représentants d’organismes partenaires ainsi que des amis sympathisants des valeurs des MFR font également partie du conseil d’administration. Tous trouvent du plaisir et de l’intérêt à accompagner le jeune dans sa formation et ses projets.

La motivation des administrateurs est forte, certains affirment que c’est une chance d’être administrateur au CFR, d’autres sont fiers d’être d'anciens élèves qui ont le désir de « rendre la monnaie de la pièce », d’autres encore veulent prolonger leur engagement dans la mesure où « le travail n’est pas terminé ». Le désir de faire connaître le CFR est une priorité pour chacun. L’insertion professionnelle de nos anciens élèves est leur fierté et le souci de pérenniser cette réussite reste permanent.

Tous les choix ou décisions à prendre sont discutés puis validés, ou non, par un vote démocratique.

 


Contactez-nous!

Nouveau

Bac PRO TCV

pour des métiers passion du Commerce et de la Vente
Ouverture de la 2nde Conseil Vente
en Septembre 2020

Bac Pro CGEA

vers les Métiers de l'Agriculture dès la 2nde

DEAES

par la voie de l'apprentissage dans les 3 Spécialités